That Sugar Film


du sucre encore du sucre!

That sugar film
J'aime le sucre !

C'est une histoire qui se répète jour après jour dans nos assiettes, une anecdote d'après l'industrie sucrière mais une vrai épidémie d'un point de vue santé ! Voici venu supersugar, le héros de notre alimentation journalière.

Le thème du film est simple : le sucre sous toutes ses formes, et en particulier celles qui sont cachées ! Un Australien Damon Gameau alias suggar daddy, alias supersugar a décidé pendant deux mois de se remettre au sucre. Pour résumer, il a adopté le régime moyen de ses compatriotes en sucre, sachant qu'il n'en consommait plus.

On peut alors se demander quelle est l'utilité de cette démarche un peu farfelue ? Eh bien, après s'être rendu compte de l'apport journalier moyen en sucre que ses concitoyens absorbaient, c'est à dire 47 cuillères par jour soit 188 grammes, pour lui le test s'imposait !

Ainsi, il a contacté une nutritionniste, un médecin, un spécialiste de la question du sucre et un pathologiste de renom pour ses tests sanguins, et s'est lancé dans une aventure un peu folle qui l'a conduit sur les traces blanches d'une « drogue » qui rapporte des milliards !

La construction de ce film documentaire quoique plutôt classique, avec en trame de fond le régime sucré de 62 jours et au premier plan une enquête sur les effets du sucre sur notre organisme tant physique que psychologique, se démarque par l'esprit australien positif et enjoué additionné de quelques touches d'humour qui frôlent parfois la naïveté. Mais l'implication sans faille dont notre suggar daddy fait preuve, nous emporte dans une quête de vérité qui nous tient en haleine pendant plus d'une heure trente.

On regrettera malgré tout un manque d’approfondissement des investigations, qui pour la plupart du temps, ne font qu’effleurer la surface du problème sans jamais en saisir l'essence. Il laisse d'ailleurs une grande place au pathos et au voyeurisme, comme on peut le voir dans la séquence du jeune américain dont les dents, littéralement mangées par une boisson sucrée, sont arrachées face à la caméra. Un intéressant parallèle est effectué entre l'industrie du tabac qui a utilisé les mêmes armes pour défendre ses cigarettes, et l'industrie sucrière qui continue à rendre ses produits addictifs tout en minimisant l'impact sur la santé, tout cela à l'aide d'une communication d'une extrême efficacité, mais cette analogie n'est jamais poussée à son paroxysme.

En définitive, ce film en sucre est à voir absolument pour comprendre ce que nous mangeons quotidiennement, ce qui nous est imposé par notre mode de vie et de consommation, mais qui si on le souhaite, peut être changé par une voix commune comme dans cette communauté aborigène qui a décidé de supprimer de son supermarché toutes les boissons sucrées. De plus, si vous avez envie de changer autant physiquement que psychiquement, ne ratez pas ce documentaire, car le sucre c'est le mal même si c'est 50 milliards de dollars par an ! ;)

Je vous laisse avec Supersugar !

 


Ma note :

Auteur:




Catégories: Critiques

Les Tags d'Article
Commentaires
Connectez vous pour écrire un commentaire.

Soyez le premier à laisser un commentaire.